Qu’est-ce qu’une orthèse et pourquoi la porter ?

orthèse 1

Une orthèse est un dispositif orthopédique utilisé dans la rééducation et la prise en charge d’un traumatisme. Les sportifs en font également usage pour réduire les blessures. Certaines personnes la confondent à une attelle et ignore tout de son importance. Découvrez dans cet article ce qu’est une orthèse et pourquoi il faut la porter.

Orthèse : de quoi s’agit-il ?

Le but d’un appareil orthopédique est de compenser, d’immobiliser, de prévenir ou de corriger la déformation d’une partie du corps ayant subi un traumatisme. Grâce à ce soutien, cette zone affaiblie sera renforcée et la cicatrisation sera rapide. La différence entre une orthèse et une attelle ne se situe qu’au niveau des termes.

Une orthèse permet de sécuriser la zone touchée suite à une lésion articulaire ou en prévention. Elle stabilise l’articulation, mais ne l’immobilise pas. Avec une orthèse on peut continuer la pratique d’une activité sportive, ce qui n’est pas le cas avec une attelle. Cette dernière immobilise complètement l’articulation. Une orthèse va donc servir de supplément à un déficit ou à un manque ligamentaire.

Orthèse : pourquoi la porter ?

Une orthèse joue principalement deux rôles. Elle a une action statique et stabilisatrice. Son action stabilisatrice permet le maintien du membre dans une position qu’il ne peut adopter naturellement afin d’éviter les déformations. Une orthèse permet la fixation d’un poignet de manière à permettre le mouvement naturel des doigts. Pour éviter des scolioses au niveau de la colonne vertébrale, on peut faire par exemple usage des semelles orthopédiques.

Elle peut être également utilisée pour compenser un mouvement qui a des difficultés à se faire. Une orthèse permet la stabilisation d’une articulation douloureuse et empêche un mouvement qui peut être douloureux en plaçant l’articulation dans une certaine posture. En outre, elle permet de bloquer une articulation afin de limiter l’amplitude des mouvements. C’est le cas des chevillères par exemple. Outre ces avantages, elle permet de protéger une articulation plâtrée et qui a besoin de soutien après le retrait du plâtre.

Orthèse : quand la porter ?

Une orthèse a plusieurs indications et peut être utilisée au cours de différentes phases.

Phase de prévention

Beaucoup de skieurs utilisent des casques de protection pour se protéger des accidents de type traumatisme crânien. De la même façon, une orthèse de protection peut être utilisée pour limiter les blessures au genou. Elle est devenue obligatoire dans les sports extrêmes comme le Motocross. L’orthèse de protection ne permet pas d’éviter la blessure, mais réduit la gravité de celle-ci. De plus en plus de sportifs font ce choix de prévention dans le but de diminuer les risques encourus.

Cas de pathologie persistante

Une orthèse de compression peut être utilisée pour limiter les mécanismes de douleurs lorsqu’une pathologie dure longtemps. Elle joue le rôle de calmant et permet de vite reprendre les exercices pour soigner la pathologie. L’orthèse de compression est utilisée par exemple dans les cas de tendinopathie.

Phase post-traumatique

Le port d’une orthèse se fait en trois temps suite à une blessure.

Immobilisation fonctionnelle

L’orthèse est utilisée après une entorse, un choc ou un traumatisme ne nécessitant pas une intervention chirurgicale. Elle limite la douleur et sert de moyen de compression pour diminuer l’œdème. Elle permet une remise en charge progressive dans les premières semaines suivant la pathologie.

Phase de reprise sportive

Pour limiter le risque de blessure suite à une immobilisation et une bonne rééducation, il est conseillé de porter une orthèse. Cependant, son usage doit être à court terme pour éviter la dépendance.

Phase préopératoire

L’orthèse est utilisée avant une opération pour limiter un mouvement douloureux. Grâce aux phénomènes de compression, elle limite l’œdème résiduel et diminue le risque d’inflammation de l’articulation.

Phase postopératoire

orthèseÀ la suite d’une opération (période postopératoire immédiate), il y a un délai incompressible où il sera interdit au patient de faire certains mouvements. À ce moment, l’orthèse joue le rôle de protection permettant de limiter les mouvements dangereux. Elle bloque une majeure partie de la mobilité afin d’accélérer la cicatrisation progressive.

Après 6 semaines, l’orthèse ne limite plus les mouvements fonctionnels globaux, mais plutôt les mouvements anormaux pouvant mettre en tension le ligament opéré. Si le patient décide après une longue période de reprendre le sport, il doit porter une orthèse.

Orthèse : pendant combien de temps l’utiliser ?

Le temps d’utilisation d’une orthèse varie en fonction des circonstances. Le port doit être systématique au cours des pratiques à haute intensité comme en motocross. Dans le cas d’une rééducation, il se fera en deux temps : le temps d’immobilisation et le temps de reprise d’activité.

Les orthèses utilisées pendant la phase d’immobilisation diffèrent de celles usitées lors de la phase de reprise d’activité. Elles doivent être enlevées le plus rapidement possible selon l’avis du médecin. Au cours de la phase de reprise d’activité, si la cicatrisation est bonne, un sevrage doit être fait au plus vite.