Acheter un fauteuil roulant : budget et prise en charge

fauteuil roulant

Parfois, les cas de handicap moteur majeur requièrent l’usage d’un fauteuil roulant manuel ou automatique. Le coût de cet équipement médical oscille selon les modèles. À cet effet, combien faut-il prévoir ? À quel niveau de remboursement peut-on s’attendre de la mutuelle santé MMA et de la Sécurité sociale ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans les lignes ci-après.

Comment acheter un fauteuil roulant ?

Pour acheter un fauteuil roulant, vous devez d’abord obtenir une prescription médicale. Ce document établit la nature de l’acquisition (achat ou location) et les diverses caractéristiques espérées afin de satisfaire le besoin. Parmi celles-ci, on compte spécialement la durée d’emploi du fauteuil roulant, le mode de propulsion (électrique ou manuel), les particularités techniques et options.

On retrouve certains fauteuils roulants pliants, électriques ou manuels qui proposent une large diversité d’usages (au sport, au travail, etc.). La seconde étape de l’achat de votre outil est de prendre des renseignements sur l’offre. Contactez plusieurs fournisseurs et demandez des devis. Vous devez en outre recourir à l’avis des professionnels médicaux afin de faire le choix de l’appareil approprié.

Lors de votre prise d’informations, abordez également les aspects tels que la garantie, la reprise d’un ancien fauteuil, etc. Lorsqu’il s’agit d’un renouvellement de fauteuil roulant, sachez que cette opération s’appuie aussi sur une prescription délivrée par un professionnel de santé.

Combien coûte un fauteuil roulant ?

On distingue plusieurs types de fauteuils roulants. Il y a les modèles manuels, motorisés ou automatiques qui peuvent être configurés en fonction d’une situation précise. À l’inverse, il en existe qui sont extrêmement maniables et adaptables aux contraintes de chaque personne. En général, on privilégie l’adaptabilité par rapport aux autres caractéristiques de l’article au moment de l’acquisition.

Le budget à prévoir fluctue au sein d’une grande fourchette qui peut aller d’une centaine d’euros à des dizaines de milliers d’euros. Le prix du fauteuil roulant dépend de son niveau d’équipement technique. Il varie aussi suivant les accessoires utiles disponibles tels que l’appui-tête, le support dorsal, les coussins rembourrés, etc.

En outre, vous devez prendre en compte l’entretien du dispositif et de ses constituants : sellerie, batterie, accoudoir, pièces électriques, changement de roue, etc. Ce paramètre engendrera un coût supplémentaire.

Le budget total pour l’achat d’un fauteuil roulant peut être très substantiel. Ainsi, les complémentaires santé vous seront d’une grande utilité. Elles prendront rapidement ou instantanément en charge d’énormes sommes éventuellement non couvertes par l’assurance maladie.

Quel remboursement pour un fauteuil roulant ?

L’achat d’un fauteuil roulant peut vous permettre de bénéficier d’un remboursement de la part de la Sécurité Sociale et des mutuelles.

La prise en charge d’un fauteuil roulant par la Sécurité Sociale

La Sécurité Sociale prend en charge l’acquisition de votre fauteuil roulant sous une condition majeure. En effet, il est indispensable que votre médecin-prescripteur transmette préalablement une demande d’entente au service de contrôle médical de votre assurance maladie. Il n’y a que ce document annexé à l’ordonnance qui peut vous donner accès à un remboursement.

De même, vous devez considérer le fait qu’il est nécessaire que le fauteuil roulant soit reconnu par l’État. Il faut qu’il figure sur la liste des équipements certifiés par le Centre d’Études et de Recherche sur l’Appareillage des Handicapés (CERAH).

Le remboursement auquel vous aurez droit varie en fonction du type de fauteuil roulant. Ainsi, pour un modèle à propulsion manuelle, vous percevrez entre 295 et 960 euros. Dans le cas d’un fauteuil roulant à propulsion électrique, vous toucherez une somme comprise entre 2700 et 3900 euros. Si vous optez pour un verticalisateur, vous obtiendrez un montant allant de 1500 à 5200 euros.

La prise en charge d’un fauteuil roulant par les mutuelles

fauteuil roulantPour un fauteuil roulant, la part du coût non remboursée par l’Assurance Maladie constitue un reste à votre charge. Encore nommée ‘’ticket modérateur’’, cette somme peut rapidement prendre d’énormes proportions pour ce genre de dispositif. Elle peut atteindre plusieurs centaines, voire des milliers d’euros.

L’aide des complémentaires santé est par conséquent très opportune. Néanmoins, il existe une condition : vous devez faire un bon choix de votre niveau de garantie. En effet, les sommes remboursées diffèrent considérablement selon la mutuelle et le forfait. Pour la majorité des mutuelles, on retrouve ce poste sur le poste appareillage. Toutefois, dans une telle situation, il y a généralement le renfort d’un handicap qu’il est aussi possible d’utiliser.

Conclusion

Somme toute, pour acheter un fauteuil roulant, il faut prévoir un budget allant d’une centaine d’euros à des dizaines de milliers d’euros. Pour alléger la facture, vous pouvez solliciter le remboursement de la Sécurité sociale ou de votre mutuelle.